Les héroïques

Vidéo numérique

Maxime Roy. Réalisateur

Michel, ancien junkie, est un éternel gamin qui ne rêve que de motos et traine avec son grand fils Léo et ses copains. À cinquante ans, il doit gérer le bébé qu’il vient d’avoir avec son ex, et se bat pour ne pas répéter les mêmes erreurs et être un mec bien.

Consulter en ligne

Suggestions

Du même auteur

Beautiful loser | Maxime Roy. Réalisateur

Beautiful loser

Vidéo numérique | Maxime Roy. Réalisateur | 2018

Michel, ancien junky en sevrage, fait les quatre-cents coups avec son fils Léo âgé de dix-sept ans, tout en essayant de gérer tant bien que mal le bébé qu'il vient d'avoir avec son ex, Hélène. Mais les années de défonce ne l’...

Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des professionnels

  • Que c'est triste la vie... 4/5

    Quelle est difficile à rattraper la vie quand, comme Michel, on a brûlé la chandelle par les deux bouts. Ancien junkie, alcoolique toujours à la merci d'une rechute, il doit à 50 ans décider de se prendre en main ou sombrer, de poser enfin ce blouson de cuir qu'il arbore fièrement avec le mot "Looser" sur le dos. C'est un film sur l'amour, l'amour des deux femmes qui l'ont quitté, l'amour qu'il porte à ses deux fils, l'amour non dit pour son propre père, révélé à la toute fin. On hésite entre exaspération, rire, tristesse pour ce gâchis. C'est aussi le plaisir de revoir Richard Bohringer, dans le rôle du père.

    Catherine Huquet - Le 04 mai 2022 à 02:28