Kaamelott : Premier volet

Vidéo numérique

Alexandre Astier. Réalisateur

Le tyrannique Lancelot-du-Lac et ses mercenaires saxons font régner la terreur sur le royaume de Logres. Les Dieux, insultés par cette cruelle dictature, provoquent le retour d'Arthur Pendragon et l'avènement de la résistance. Arthur parviendra-t-il à fédérer les clans rebelles, renverser son rival, reprendre Kaamelott et restaurer la paix sur l'île de Bretagne ?

Consulter en ligne

Suggestions

Du même auteur

David et Madame Hansen | Alexandre Astier. Réalisateur

David et Madame Hansen

Vidéo numérique | Alexandre Astier. Réalisateur | 2011

David est ergothérapeute. Il exerce depuis peu dans une riche clinique suisse. Alors que, un matin, il manque une de ses collègues à l'appel, on lui confie une patiente à accompagner pour une course en ville : Madame Hansen-B...

Asterix : le domaine des Dieux | Alexandre Astier. Réalisateur

Asterix : le domaine des Dieux

Vidéo numérique | Alexandre Astier. Réalisateur | 2014

Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. Exaspéré par la situation, Jules César déci...

Astérix : le secret de la potion magique | Alexandre Astier. Réalisateur

Astérix : le secret de la potion magique

Vidéo numérique | Alexandre Astier. Réalisateur | 2018

A partir de 3 ans À la suite d’une chute lors de la cueillette du gui, le druide Panoramix décide qu’il est temps d’assurer l’avenir du village. Accompagné d’Astérix et Obélix, il entreprend de parcourir le monde gaulois à la...

Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des professionnels

  • un premier film encourageant 3/5

    Ce film a de très bons moments de drôlerie, le casting est alléchant. Le rythme en revanche est assez lent, il ne se passe finalement pas grand chose. Le roi Arthur est un personnage plus complexe qu'il n'y parait dans la série du même nom, et de ce point de vue le spectateur peut être un peu perdu. Le film reste néanmoins très agréable, les décors et les costumes sont très bien faits. On attend la suite...

    Antoine Castagnetti - Le 03 janvier 2022 à 12:29